La Scola Metensis

 


La Scola Metensis, née en 1987, s'applique à renouveler l'interprétation du chant grégorien, en le référant à son origine messine au VIIIe siècle.

 

De l'Abbaye de Solesmes sont venues les principales découvertes. Issue de l'observation des neumes dans les manuscrits du Xe siècle, une première révolution conduit à casser l'égalité des notes pour trouver un rythme plus contrasté. Une seconde, issue de la comparaison entre eux des plus anciens chants latins, a bouleversé l'analyse musicale en montrant que le chant grégorien, au départ non écrit, obéit aux règles de la tradition orale.

 

Un autre apport, considérable, est celui de Jean-Yves Hameline, liturgiste et musicologue, qui fut pendant longtemps l'invité régulier du stage de juillet, sur l'art vocal ancien et son impact sur l'auditoire à travers la lecture de plusieurs auteurs, de saint Augustin à Amalaire de Metz. 

 

Mais la Scola Metensis sait aussi élargir ses programmes de concert à l'ensemble des répertoires, surtout liturgiques, du Moyen Âge : chants paléochrétiens, tropes et séquences, compositions de Léon IX et de Hildegard de Bingen, chant cistercien, cantigas d'Alphonse le Sage... Son répertoire polyphonique va de l'Ars antiqua à la Renaissance et certains programmes font la part belle aux compositeurs d'aujourd'hui.

 

Selon les programmes, la Scola Metensis est composée de

Cäcilia Boyer, Diane Demollière, Marie-Reine Demollière,

Annick Hoerner, Nathalie Klaine, Sonia Sobczak-Bastian,

Clément Bastian, Gautier Demollière, Henri Dété,

Bruno Hoerner, Renaud Rusé-Tasnády et Raphaël Saur.

 

La Scola Metensis est dirigée par Marie-Reine Demollière. Enseignant le chant grégorien au Conservatoire Gabriel Pierné de Metz, elle est également très active au sein du CEGM dont elle est membre-fondateur. Elle y intervient dans des stages, conférences, colloques et animations pour enfants. Avec la Scola Metensis elle s’attache à faire découvrir au public des œuvres inédites du patrimoine médiéval lorrain qu’elle transcrit d’après les sources manuscrites. En soliste invitée ou avec la Scola, elle donne des concerts réguliers en France et à l'étranger. Son éclectisme artistique la pousse à créer ou à collaborer à des spectacles atypiques, mêlant musique, danse et théâtre, dans des répertoires allant du Moyen Âge à la musique d’aujourd’hui.