Annus novus in gaudio

Blog Scola Metensis-calendrier-mois de janvier
Londres, British Library, ms Lansdowne 383, f°3, XIIe s.

 

Les calendriers dans les manuscrits médiévaux, tels les psautiers, missels et autres livres d'heures, sont sur le modèle du calendrier romain, avec leurs calendes, nones et ides.

 

Janus, dieu romain aux deux visages et gardien des portes, est souvent représenté dans les enluminures du mois de janvier (januarius). 

Cliquez sur les images pour les agrandir.

 

Dans les liturgies médiévales, l'abondant répertoire chanté du Tempus Nativitatis s'enrichit de pièces célébrant le jour de l'An qui tombe précisément le jour octave de Noël, où l'on fête aussi la Circoncision, comme on peut le voir sur cet autre folio de calendrier du mois de janvier.

 

Blog Scola Metensis-calendrier-mois de janvier
Londres, British Library, ms Royal 1 D X, f°9, avant 1220

 

Dans un manuscrit du Puy, provenant de la cathédrale, copié au XVIe siècle et redécouvert en 1885, on trouve ce chant à la gloire du chantre : Annus novus in gaudio, dont les incipits de chaque strophe miment non sans humour les déclinaisons latines : Annus novus, Anni novi, Anno novo, Annum novum, Anne nove.

 

Blog Scola Metensis-Annus novus-manuscrit

 

Annus novus in gaudio

conduit

par l'ensemble Gilles Binchois.
Extrait du disque Le manuscrit du Puy

 

 

On trouve ce même chant au verso du folio 36 d'un manuscrit du XIIe siècle, de l'École Saint-Martial de Limoges, bien connu des ensembles de musique médiévale : le manuscrit latin 1139 de la Bibliothèque nationale de France.

 

Blog Scola Metensis-Annus novus-manuscrit

 

Remarquez le lapsus calami du scribe : Agnus au lieu d'Annus.

 

Dans ce même manuscrit au folio 40v, un versus, Novus annus dies magnus, exhorte à la réjouissance en ce grand jour de l'an nouveau où l'homme rend grâce pour le salut qui vient de lui être donné.

 

Blog Scola Metensis-Novus annus-manuscrit

 

Novus annus dies magnus

versus

par l'ensemble Discantus.
Extrait du disque Campus stellæ.

 

 

Dans un célèbre manuscrit, fleuron de l'École Notre-Dame de Paris, on trouve une étonnante petite pièce à deux voix, dans le style populaire : Hac in die salutari, qui comporte dans ses derniers vers des répétitions de syllabe : Hoc in an, hoc in an, hoc in, hoc in, hoc in an... hoc in, hoc in anno.

 

Blog Scola Metensis-manuscrit de Florence
Florence, Biblioteca Medicea Laurenziana, ms Pluteo 29. 1, f°363v, vers 1245.

 

Hac in die salutari

conduit

par l'ensemble Diabolus in Musica.
Extrait du disque Vox sonora.

 

 

Ces cocasses onomatopées ne sont pas sans rappeler la triple exclamation Hoc in anno du succentor (sous-chantre), dans le manuscrit du Puy évoqué plus haut, terminant la fête de la Circoncision après des chants extra-liturgiques qui donnaient à la foule le temps de se disperser.

 

Ce Hoc in anno était répété à qui mieux mieux par les jeunes clercs, sautant, dansant et menant grand tapage : clericuli tripudiant firmiter.

 

Très bel an neuf à vous, chers lectrices et chers lecteurs.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 10
  • #1

    MBM (mercredi, 01 janvier 2014 02:21)

    Un joli sujet pour commencer l'année, merci Marie-Reine et très belle nouvelle année.
    Brigitte

  • #2

    cegm-metz (mercredi, 01 janvier 2014 14:41)

    Grand merci, Brigitte, pour ta visite très matinale ici :) et pour tes bons vœux que je te retourne avec toute la sincérité que tu sais.
    À très bientôt,
    Marie-Reine

  • #3

    Félix Ferrà (jeudi, 02 janvier 2014 03:59)

    Bonjour, je suis moine et grégorianiste au Brésil et j'ai eu des très bonnes lectures ici sur votre site. Pour vous aussi un excelent 2014 et que vous puissez continuer ce merveilleux travail d'études et diffusion. J'espère un jour pouvoir visiter Metz et mieux connaître votre travail. Merci beaucoup.

  • #4

    Anne (jeudi, 02 janvier 2014 10:25)

    Chère Marie-Reine, quelle joie de te lire en ce début d'année, que je te souhaite la plus heureuse possible, en te remerciant pour tout ce que tu fais. A bientôt
    Anne

  • #5

    michèle (jeudi, 02 janvier 2014)

    Une nouvelle année commence , et l'espoir que 2014 voit enfin un monde plus en paix avec lui-même / Merci pour ce " novus annus in gaudio " et meilleurs voeux

    Amicalement

  • #6

    cegm-metz (jeudi, 02 janvier 2014 18:23)

    Bonjour Félix Ferrà,

    D'après ce que j'ai pu voir sur certain réseau, nous avons quelques connaissances et amis communs :-)
    Si d'aventure vous passez à Metz, n'hésitez pas à faire signe.
    Je vous souhaite une belle année avec votre ensemble de musique médiévale et vous remercie pour votre commentaire ici.

  • #7

    cegm-metz (jeudi, 02 janvier 2014 18:36)

    Merci beaucoup, chère Anne, de ta visite ici. J'ai eu beaucoup de joie aussi à préparer ce billet.
    Nous nous redirons nos vœux de vive voix à l'atelier. À lundi avec plaisir :)

  • #8

    cegm-metz (jeudi, 02 janvier 2014 18:44)

    Merci, chère Michèle, pour tes vœux. Je te souhaite en retour le meilleur pour 2014 et à nous tous d'apporter, chacun comme il pourra, du meilleur au monde.
    À lundi le plaisir de chanter ensemble :)

  • #9

    Henri-Pierre (dimanche, 05 janvier 2014 14:58)

    Voici un bien beau viatique pour aborder l'an nouveau dans la joie mille mercis.

  • #10

    cegm-metz (lundi, 06 janvier 2014 10:09)

    Et si l'année n'est pas joyeuse, nous saurons ranimer quelqu'étincelle au cœur pour illuminer les jours sombres.
    Merci pour votre visite, cher Henri-Pierre. Je vous embrasse bien chaleureusement.
    Marie-Reine